Gisèle Bundchen - Brésilienne - 1m79 - 89/59/90

y

Agence

IMG

Vogue Chine

Mars 2015

Mario Testino

y

Lui Magazine

Juin 2014

Mert Alas & Marcus Pigott

Autres modèles

by Yann Gabin

Gisèle Bundchen est le top du 21ème siècle. On ne peut plus se rendre dans un kiosque sans la remarquer en couverture, feuilleter un magazine de mode sans l'apercevoir dans une campagne publicitaire (Louis Vuitton, Balenciaga, Missoni, Bulgari, Ralph Lauren, Céline, Dolce & Gabbana, Christian Dior, Chloé, Lanvin) ou dans les pages d'un rédactionnel. C'est bien simple, elle est omniprésente. Cette brésilienne a déjà parcouru un chemin énorme dans le monde de la mode. Née dans une petite ville du sud du Brésil, elle grandit avec ses cinq soeurs. C'est à Sao-Paulo, ou elle se rendait pour la première fois, qu'elle rencontre son agent dans un "Mall". En 1996, elle obtient un ticket pour se rendre en Europe. Cependant, le monde de la mode n'est pas encore prêt à l'accueillir. Deux légers problèmes lui sont défavorables et l'empêche de démarrer rapidement sa carrière. Gisèle ne connaît pas encore l'anglais et ne parle seulement portugais, sa langue maternelle. Puis, elle débarque dans une période ou le milieu de la mode ne recherche que des filles chétives, frêles presque maladives. C'est la période grunge avec les fameuses "Waifs".
Alors, son agence décide de l'envoyer à New-York pour booster sa carrière. Elle sait qu'elle a toutes les chances pour que celle-ci prenne un nouveau tournant. Gisèle a un atout non négligeable : elle possède une plastique parfaite. D'ailleurs, le Vogue anglais flaire la bonne affaire en la faisant poser pour sa couverture du mois de juillet 1998. "C'est carrément une bombe sexuelle" avoue la rédactrice en chef du Vogue Anglais, Alexandra Shulman. Gisèle incarne, par excellence, l'idéal féminin. Elle possède des formes généreuse qui ne laisse pas insensible. Karl Lagerfeld avoue : "lorsque je veux photographier une vraie femme, je fais appel à Gisèle".
Aujourd'hui, beaucoup font appel au service de Gisèle pour sa plastique irréprochable. Shane Watson, du "Guardian", explique que "Gisèle est le symbole d'une nouvelle féminité retrouvée dans la mode". Gisèle semble plutôt dubitative sur l'ensemble de ces compliments qu'on lui prodigue à longueur de journée. "Je ne sais pas, je ne peux pas l'expliquer et cela ne m'intéresse pas, de savoir si je suis un symbole ou pas. Je suis un modèle et mon regard va au-delà de ça, je crois". Chaque semaine, dans les kiosques, trois à quatre couvertures de magazines lui sont consacrées. Aujourd'hui, elle habite à Manhattan avec Scott Barnhill, son ami. Ses parents sont ses plus grands fans. Ils collectionnent toutes les parutions, couvertures et articles. Ils ont de quoi est fière. Elle a été élue "meilleur model de l'année" au Fashion awards 2000, à New-York.

Ses couvertures 1
Ses couvertures 2
Ses couvertures 3

Ses photos 1
Ses photos 2
Ses photos 3
Ses photos 4
Ses photos 5
Ses photos 6
Ses photos 7
Ses photos 8
Ses photos 9
Ses photos 10
Ses photos 11
Ses photos 12
Ses photos 13

Ses photos 14

Ses publicités 1
Ses publicités 2
Ses publicités 3
Ses publicités 4
Ses publicités 5
Ses publicités 6
Ses publicités 7