Lineisy Montero - Dominicaine - 1m79 - 78/54/86

y

Agence

Next

Teen Vogue

Août 2015

Daniel Jackson

y

Vogue Paris

Juin / Juillet 2015

Alasdair McLellan

Autres modèles

by Yann Gabin

La magie Prada a frappé une fois encore. Que dire de plus ? Juste avant le défilé Automne/Hiver 2015/2016 de la maison Milanaise, qui avait entendu parler du mannequin dominicain Lineisy Montero ? Personne. Peut-être une poignée d'aficionados très pointus dans le domaine du mannequinat et de la mode. Surement. Toutefois, c'est le duo Ashley Brokaw et Miuccia Prada qui légitiment et valident son apparition sur l'un des podiums les plus courus des quatre semaines de Fashion-Weeks. Au delà d'une exclusivité maison, Lineisy s'est démarquée, aussi, de ses consoeurs. Simplement parce qu'elle était le seul mannequin à ne pas arborer le HairLook du défilé. La fameuse queue de cheval/chignon décentrée sur la droite. Un excellent moyen de la singulariser parmi les autres filles. Mais, aussi, d'insister sur la simple beauté du cheveux Afro. Toute une histoire que l'on peut lire sur les réseaux sociaux.
Son doux visage, sa peau caramel, son sourire à tomber, son charme naturel et sa prestance lui ont valu un intérêt soudain des autres Casting Directors. Quand Lineisy Monteiro attérit à Paris, elle fait partie des nouveaux visages à suivre. La capitale de la Mode l'accueille à bras ouverts. L'engouement est rapide. Seule la crème des podiums lui est proposée et reservée : Balenciaga, Céline, Givenchy, Loewe, Louis Vuitton, Miu Miu et Stella McCartney, qu'elle clôtuera. Sept shows qui demeurent très importants pour cette New-Face. Avec sa petite Afro, coupée juste quelques jours précédents les Fashion-Weeks Automne/Hiver 2015/2016, Lineisy a réussit à faire mouche. Et, de suite.
Découverte à l'âge de 13 ans, dans un parc de jeux, par un scout de l'agence Ossygeno Models, ce dernier l'aborde en lui demandant si elle ne serait pas intéréssée par devenir mannequin. Pour celle qui avait toujours rêvée d'être désigner, cette proposition tombe parfaitement à pic. Lineisy, qui n'avait pas réfléchi à ce métier, réalise rapidement que cela pourrait être un excellent tremplin vers son premier rêve. Par conséquent, une véritable opportunité.
Issue de Santo-Domingo, Lineisy a été élevée seulement par sa mère et sa grand-mère. Elle se considère comme une fonçeuse et souhaite percer dans ce business de la beauté et du luxe. Avec pour but ultime : trouver une certaine tranquillité financière, afin d'aider sa famille. Et pourquoi pas monter son propre business dans le prêt-à-porter.

A l'heure actuelle, cette dominicaine avoue que ce métier demeure une chance incroyable. Ne serait-ce que pour les possibilités indéniables de voyages. D'ailleurs, lors de son voyage en Europe, Lineisy ne cache pas que c'était sa première fois "en avion". Avec une grosse déconvenue : "Quand je suis arrivée à Paris, mes valises ont été perdues. Il faisait froid. Je n'avais qu'une envie, revenir en République Dominicaine. Mais, j'ai vite relativisé. Que j'avais une chance unique, en découvrant les coulisses de la Mode ainsi que ses acteurs. Alors, je me suis vite remotivée". Après son premier show pour Prada, nombreuses sont les personnes à venir la féliciter pour sa beauté naturelle, son look unique. Lineisy est réconfortée par ces félicitations chaleureuses qui l'encouragent à poursuivre ses efforts pour les jobs à venir. Volontaire, elle espère décrocher les couvertures de magazines préstigieux. Ce souhait personnel se concrétise déjà par les Unes du Teen Vogue (Août 2015) ainsi que du Dazed & Confuzed Uk (Septembre 2015). Quelques photographes de Mode réputés ont déjà eu la chance de la photographier : Steven Meisel, Daniel Jackson, Paolo Roversi ou Alasdair McLellan. A 18 ans, Lineisy peut se targuer d'avoir débuté sa jeune carrière sur les chapeaux de roue. On peut suivre ses périgrinations via son compte Instagram : @lineisymontero.

Ses couvertures

Ses photos

Ses publicités