Malika Louback - Française - 1m77 - 80/57/88

y

Agence

IMG

Vogue Paris

Septembre 2020

Mikaël Jansson

y

Vogue Paris

Février 2021

Lamsweerde & Matadin

Autres modèles

by Yann Gabin

Malika Louback demeure la révélation du modeling de cette fin d'année 2020. Au mois de Septembre 2020, elle décroche deux couvertures iconiques qui, d'un claquement de doigt, focalise toute l'attention du milieu de la mode sur cette jeune beauté Djiboutienne. Une couverture pour le Vogue Paris par Mikael Jansson et une couverture pour le Numéro France par Jean-Baptiste Mondino la consacrent immédiatement comme le mannequin sur qui il faut parier. Celle qui devrait être l'une des filles incontournables de 2021. L'agence IMG l'engage directement sur son Main Board, sans passer par la case New-Faces. Chose rare pour ne pas le souligner. Fréquemment, il faut faire ses preuves avant d'incorporer l'élite. Pas Malika. Emmanuelle Alt, rédactrice en chef du Vogue Paris, tombe sous le charme de cette fille intelligente et lui offre la possibilité de poser pour d'autres séries Mode avec les photographes Carlijn Jacobs (Octobre 2020) et Inez Lamsweerde & Vinoodh Matadin (Février 2021).
Des shoots qui en imposent pour une débutante. Agée de 26 ans, et avec une carrière commencée sur le tard, Malika Louback a préféré privilégier ses études avant d'entrevoir une éventuelle carrière dans le mannequinat. Après six années d'études, elle décroche son diplôme d'ingénieur en matériaux et ingénierie des surfaces à l'école Polytech Lyon. La résistance et la propriété des matériaux sont ses domaines de prédilection.
Un véritable challenge s'offre, alors, à Malika. Très entourée par sa famille, ils la soutiennent à 100% dans cette entreprise inédite. Le parcours de sa mère a de quoi la motiver. Celle-ci ayant œuvré pour l'OMS ainsi que dans diverses ONG, cette dernière a su saisir les opportunités de la vie pour atteindre le poste de Ministre de la Femme et de la Famille à Djibouti, en 2016. Alors pourquoi ne pas suivre ses intuitions et envies? Ce serait, aussi, un excellent moyen de dépoussiérer ce métier, de faire évoluer les mentalités, tout en insistant fortement sur le point que nombreuses sont les mannequins cultivés et intelligents. Avec la couverture du Vogue Italien du mois d'Avril 2021, en compagnie d'Amar Akway et Skarta Ali, Malika conforte définitivement sa position de leader, tout en redéfinissant l'idée d'une beauté multiculturelle et totalement ethnique.
Ses couvertures

Ses photos

Ses publicités