Veronika Kunz - Suisse - 1m79 - 86/61/89

y

Agences

Viva
The Society
The Squad

Numéro France N°211

Mars 2020

Jean-Baptiste Mondino

Vogue Italie

Juin 2018

Nathaniel Goldberg

Autres modèles

by Yann Gabin

Avec son allure à la "Loulou de la Falaise" et un visage à la "Amber Valetta", Veronika Kunz reflète, plutôt, l'image d'une femme mure et sure d'elle même que celle d'une jeune fille sortie de l'adolescence. Cette zurichoise, âgée de 27 ans, possède cette force indicible qui crève le papier glacé. Qui l'enflamme même. Un visage puissant qui peut exprimer aisément un tas d'émotions dont les magazines actuels usent, abusent et rafollent pour leurs histoires Mode. Sa force, Véronika la tire, aussi, de son autre métier : celui de la construction. Et oui, à ses heures perdues, Veronika aide son père à batir chalets et autres maisons, en Suisse. La construction, c'est son autre domaine de prédilection. Ce qui implique des qualités comme la force, la détermination, la patience et la coordination. Bref des qualités peuvant servir dans le mannequinat. Assurément, Miss Kunz n'a rien d'une potiche. Elle demeure l'incarnation même de la femme active, indépendante et fière d'elle même.
Lors de la Fashion Week Printemps/Eté 2019, Véronika décrochera un seul défilé à New York, celui pour la marque Self-Portrait. Pas grave. Il faut bien se faire la main. Puis, Milan lui offrira trois défilés pour les maisons N░21, Missoni et Salvatore Ferragamo. Londres, une seule présentation, mais non des moindres, celle de Victoria Beckham. Paris, seulement Givenchy, mais en exclusivité. Cela change tout. Comment cela s'est-il déroulé ? Son agent parisien décide de la présenter à Clare Waight Keller, designer de la maison Givenchy. Il pense, ardement, que Véronika peut apparaître comme l'archétype de femme pouvant lui plaire. Il n'a pas tord. Banco. Chose dite, chose faite. Clare Waight Keller la valide immédiatement en la rencontrant et décide de l'optionner pour le lookbook Maison. S'ensuivra les défilés Prêt-à-Porter et Couture, campagnes publicitaires et autres shootings maison. Une chance incroyable pour se faire un nom.

Lors de la saison suivante, pour la Fashion Week Automne/Hiver 2019/2020, Veronika arpentera peu de défilés encore, mais seulement les maisons les plus trendy comme Proenza/Schouler, Simone Rocha, Alberta Ferretti, N░ 21, Missoni, Etro, Salvatore Ferragamo, Dries van Noten, Givenchy, Acne Studio, Isabel Marant, Hermès et Balenciaga. Aussi, elle devient une fille recherchée pour illustrer les histoires des magazines de Mode pointus comme The Gentlewoman avec Paul Wetherell, M le Monde avec Johnny Dufort, Another Magazine avec Sam Rock, Vogue Paris avec Juergen Teller, Vogue Italie avec Karim Sadli ou Nathaniel Goldberg, Interview Usa avec David Sims, Vogue Russie avec Giampaolo Sgura, The last magazine avec Sebastian Sabal-Bruce, Vogue Chine avec Dario Catellani, Self-Service avec Théo Wenner ou The Wall Street Journal avec Bibi Cornejo Borthwick. Bref, une jolie brochette de photographes et de magazines qui lui permet d'être l'un des mannequins à tirer, actuellement, son épingle du jeu.

Ses couvertures

Ses photos 1
Ses photos 2
Ses photos 3

Ses publicités