Charlize Theron - Actrice Sud Africaine

y

Agent
William Morris Endeavor Enternmt
9601 Wilshire Blvd.
3rd Floor
Beverly Hills
CA 90210-5213 Usa
TÚl: (310) 285-9000
Fax: (310) 248-2020

Vogue Usa

Juin 2014

Mario Testino

y

Vogue Grande-Bretagne

Mai 2012

Patrick Demarchelier

Autres Stars

by Yann Gabin

Egérie de la maison Dior pour le parfum "J'adore", depuis 2006, l'actrice Sud-Africaine Charlize Théron apparait comme l'une des égéries récurrentes du monde du luxe et de la mode. Les magazines féminins l'adorent et l'idolâtrent. Et, Charlize le leurs rend bien. Sa photogénie demeure équivalent à son talent : Infinie et impréssionnante. Née le 7 août 1975, à Benoni, en Afrique du Sud, Charlize deviendra mannequin à l'âge de seize ans. Un métier qui lui apprend à se débrouiller seule. Toutefois, à la fin des années 1990, Charlize décide de se diriger vers une carrière de comédienne. C'est le film "L'associé du diable", de Taylor Hackford, qui la révèlera auprès du grand public. Un film charnière ou elle joue la femme de Keanu Reeves, Mary Ann Lomax, qui devient folle au fur et à mesure du film.
Puis, elle est castée pour "Celebrity" de Woody Allen (1998), "Mon ami de Joe" de Ron Underwood (1998), "Piège Fatal" de John Frankenheimer (2000), "La légende de Bagger Vance" de Robert Redford (2000), "15 minutes" de John Herzfeld (2001), "Braquage à l'italienne" de F Gary Gray (2003). Toutefois, en 2003, elle acquiert une reconnaissance du milieu du cinéma américain, en décrochant l'Oscar de la meilleure Actrice, pour sa préstation impréssionnante de Patty Jenkins, "serial-killeuse lesbienne", dans le film "Monster", de Patty Jenkins. Un trophé qui lui permet d'accéder aux plus gros Blockbusters du cinéma Hollywoodien : "Aeon Flux" de Karyn Kusama (2005), "Dans la Vallée d'Elah" de Paul Haggis (2007), "Hancock" de Peter Berg (2008), "La route" de John Hillcoat (2009), "Astro Boy" de David Bowers (2009), "Blanche-Neige et le chasseur" de Rupert Sanders (2012), "Prometheus" de Ridley Scott (2012)...

Toutes ces grosses productions cnématographiques induissent, aussi, une communication sur la presse nationale et internationale. Notamment, sur la presse féminine américaine. Charlize Théron pose, alors, sous les objectifs des stars de la profession comme Peter Lindbergh, Annie Leibovitz, Mario Testino, Craig McDean, Patrick Demarchelier, Matthias Vriens, Mark Seliger ou Dusan Reljin. Elle enchaine régulièrement les couvertures des magazines américains et anglophones. Avec cette facilité déconcertante, liée à ses années de mannequinat, Charlize pose toujours avec grâce et conviction en couverture des magazines comme Vogue Usa (Octobre 2004, Octobre 2007, Septembre 2008, Décembre 2001, Juin 2014), Harper's Bazaar Usa (Octobre 2005), W Usa (Juin 2008, Février 2012, Août 2012), Vogue Uk (Mai 2012), Interview Usa (Juin 2012), Elle Uk (Août 2008), Marie-Claire Uk (Mars 2006)... En 2015, on la retouvera à l'affiche de la méga production "Mad-Max : Fury Road" de George Miller.

Ses couvertures

Ses photos 1
Ses photos 2

Ses publicités